Sculptures en voyage  : 
            
 Femmes de bronze ou de terre , elles rêvent à d'improbables lieux:
             Voyages imaginaires où les lignes tissées dans l'espace les mènent, paysages aperçus dans le mystère                                      
              des  jardins orientaux ,au mileu des futaies ... posées sur le podium ,elles s'îmaginent  papillons.
Paradoxe réussi :
              celui du pari,avec Transhumance ,de faire voyager un troupeau de 100 petites sculptures  autour du monde ,de la muraille de Chine à Bombay, de New York à Londres ou Sidney, elles ont transité dans les poches ,voyagé  sans papiers,alourdi les sacs à dos ou les valises  du collectif de  complices qui a bien  voulu les adopter et les poser devant l'oeil étonné ou hilare d'enfants boliviens ou de guides marocains et les photographier.
             


 

 
 
 

         

   




Si vous voulez vous promener dans mes galeries ,Je serai heureuse de lire vos impressions ;Alors si vous voulez bien, laissez moi  un petit mot sur mon livre d'or.